Imprimer  print

Attestation de comparabilité d'un diplôme obtenu à l'étranger

< Retour

Description

Le diplôme que vous avez obtenu à l'étranger peut être comparé à un niveau de formation français.

Dans ce cas, une attestation de comparabilité vous est délivrée : il ne s'agit pas d'un diplôme français, mais d'un document qui décrit votre niveau d'étude à l'étranger par rapport au niveau d'étude en France.

Il n'existe pas de système d'équivalence de diplôme en France.

Conditions à remplir

Vous êtes titulaire d'un diplôme obtenu à l'étranger.*

Ce diplôme est délivré et reconnu par les autorités compétentes de votre pays d’origine.

Contenu de l'aide

La délivrance de l'attestation de comparabilité est payante (70 euros), sauf si vous êtes réfugié/e ou demandeur/euse d'asile.

Cette attestation n'est pas obligatoire ; elle peut vous permettre :

  • de faire valoir votre diplôme étranger auprès d'un employeur
  • de vous inscrire à l'université ou dans une école supérieure en France

Demande

Vous devez remplir un dossier et y joindre des justificatifs tels que les photocopies des diplômes obtenus à l'étranger, photocopie de pièce d'identité, ...

Pour faire la demande en ligne et être informé/e du suivi, consultez le site du Centre International d'Etudes Pédagogiques (CIEP).

Des experts examinent la demande selon différents critères : en savoir +.

* Ne peuvent pas donner lieu à attestation de comparabilité :

  • les formations qualifiantes de courte durée (inférieures à 6 mois ou 600 heures par semestre à temps complet)
  • les diplômes qui relèvent de professions règlementées en France (par exemple : médecine, pharmacie, droit ...)
  • les diplômes qui attestent d'une compétence exclusivement linguistique
Vérifiez votre éligibilité
aux aides et mesures
qui accélèrent
votre retour à l'emploi